Blog

La dentelle dans les créations fait-maiin Aura Noire

Dentelle intemporelle

Une dentelle est un tissu sans trame ni chaîne, généralement en fil de soie, lin, nylon ou fibres plus riches selon les cas, exécuté par les dentelliers à la main ou à la machine, à l’aide de points semblables ou non formant un dessin, à bords dentelés ou non.

Histoire de la dentelle

La première ébauche de dentelle apparut au 13 ème siècle. Ce fut une borderie appelée épargne : façonnée à l’aiguille venue d’Orient. L’Italie, et plus particulièrement à Burano une ville proche de Venise furent les premières adeptes.

La dentelle de Venise fut donc considérée comme la première véritable et originale. Utilisant des broderies venues d’Orient, les brodeuses vénitiennes créent elles-mêmes le support puis le brodent au début à l’aiguille, et par la suite aux fuseaux. La dentelle Italienne devient alors un modèle pour toute l’Europe, et la diffusion se fait rapidement grâce aux marchands vénitiens. Elle entra en France sous le nom de passementerie peu de temps grâce à l’intervention de Colbert, ministre des finances de l’époque.
D’abord apanage des hommes, elle fut utilisée par les femmes dès le xviie siècle. Au xixe siècle, Napoléon Ier la réserva au vêtement féminin.

Les guerres d’Italie contribuent aussi largement à l’exportation de la dentelle en France : à partir de 1664, Colbert devient ministre des Bâtiments, Arts et Manufactures et décide que la sienne dépassera toute les autres. Il fait venir des dentellières vénitiennes à Alençon, Argentan, Bayeux. L’enseignement de la dentelle se fait désormais partout et la concurrence est rude. Les manufactures royales sont rattrapées par les manufactures indépendantes qui deviennent de plus en plus nombreuses.
En France, les premières manufactures datent du xviie siècle à l’initiative de Colbert. Les métiers mécaniques sont apparus vers 1820. La ville de Calais a connu un réel essor avec ces métiers.

La robe de mariée en blonde de Caen de 1830 

Sous Louis XV, le dentelle est toujours autant prisée, et le point de vient plus léger : les anciens points sont désormais utilisés pour la dentelle d’hiver, tandis que le tulle, plus fin, fait son apparition. Elle devient aussi à cette époque plus fantaisiste. Malheureusement, la révolution obligea de nombreuses manufactures à fermer.

Lors de l’arrivée de Napoléon au pouvoir, la dentelle fit sa réapparition. Le point d’Angleterre est alors de plus en plus utilisé. La fameuse ‘blonde de Caen’ est très présente sous le second empire, car exigée pour les grands châles très à la mode.
Elle connaît un véritable progrès au cours du 19ème siècle : les machines la font évoluer vers une véritable industrie. Mais la dentelle à la main subsiste tout de même dans certaines villes, telles que Bayeux. De plus, les différentes formes et façons sont présentes dans toutes les expositions universelles du 19ème siècle, car la dentelle ancienne est considérée comme un art.

Au 20ème siècle, le travail à la main est toujours en vogue et laisse apparaître des techniques plus simples, telles que le filet ou la frivolité. Mais la première guerre mondial perturbe de nouveau la production de cette matière.

Un large spectre géographique de production

Bon nombre de pays d’Europe et notamment la France contribuent à la fabrication de cette matière depuis son origine.
Il existe en France des régions qui ont vu naître leur propre type et genre comme :

  • Dentelle d’Alençon
  • Dentelle d’Argentan
  • Dentelle de Bayeux
  • Dentelle bigoudène
  • Blonde de Caen
  • Dentelle de Calais
  • Dentelle de Chantilly
  • Dentelle de Lunéville
  • Dentelle de Luxeuil
  • Dentelle de Malines
  • Dentelle de Mirecourt
  • Dentelle de Neuchâtel
  • Dentelle du Puy (au Puy-en-Velay) ou cluny
  • Dentelle du Queyras
  • Dentelle de Sedan
  • Dentelle de Valenciennes
  • Dentelle de Villedieu-les-Poêles

Toutes ces dentelles ont leur propre signature et leur propre style en fonction de leur région.

La guipure

Il existe une variante de la dentelle qui se nomme la guipure.
Il s’agit d’une une broderie sans fond (les motifs recouvrent tout et se tiennent les uns aux autres à l’aide d’un fil de broderie), à ne pas confondre avec de la dentelle moins lourde. Le terme sert aussi par extension de langage à désigner les dentelles antérieures au xviiie siècle qui étaient utilisées pour des robes de mariées.
Ce type de broderie tient son origine de L’Irlande.

De la dentelle chez Aura Noire !

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Il vous a donné envie de voir la vie en dentelle ?

Chez Aura Noire, bon nombre de bijoux, accessoires, vêtements sont confectionnés avec cette matière en ornement.
Vous pouvez y trouver des confections fait-main faites à partir de dentelle de style gothique, de style victorien, de style steampunk, de style lolita et de style retro mais aussi de style intemporel et de style occulte.

Nous vous proposons un large choix de tours de cou en dentelle mais aussi des manchettes en dentelle, headbands en dentelle et pour finir des créations uniques de vêtements avec dentelle.

Jouez la carte de la féminité absolue en portant fièrement des créations de style gothique en dentelle de chez Aura Noire.

Arkonia

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: